< Retour

Comment bien s’équiper pour survivre en festival ?

N'oubliez rien pour votre prochain festival de musique avec ce guide des indispensables pour passer un séjour sans mauvaise surprise !

Les festivals de musique, c’est toujours un bon moment entre amis ou même en famille, sauf si vous avez le minimum pour éviter les imprévus ! Des produits indispensables aux réflexes à avoir, nous vous donnons les meilleures astuces pour survivre en festival sans une égratignure (ou un coup de soleil !).

1. Prévoyez toutes les situations météo

À moins de faire un festival dans les caraïbes, vous ne pourrez jamais savoir à 100% si le beau temps sera de la partie. Et en cas de beau temps, une température qui vous semble plutôt bonne sur le bulletin météo peut s’avérer difficile à vivre si vous passez la journée dehors en plein soleil ! Alors sortez la panoplie : casquette, bob, chapeau, crème solaire, baskets voire bottes si le site est sur un terrain très terreux (Route du Rock, Vieilles Charrues, ...).

Pour le temps pluvieux, K-Way, tissus épais, et parapluies. Vous trouvez ce conseil évident ? Attendez de voir le nombre de spectateurs trempés ou rouges de coups de soleil à votre prochain festival !

2. Gardez une batterie pour smartphone

Le festival où vous allez vous promet des bornes de rechargement de smartphone ? N’y croyez pas ! Elles seront squattées par des passionnés de réseaux sociaux, et même si une prise est libre, vous n’êtes pas sûr qu’elle conviendra à votre téléphone. Achetez une batterie rechargeable !

À partir de 20€, vous aurez de quoi recharger votre smartphone à 100% (jusqu’à 3 ou 4 fois sur certains modèles à 50€) en le branchant quand vous voulez. Ces chargeurs sont assez portables et petits pour rester dans un sac à main ou sac en bandoulière, attachés à votre smartphone. Rien n’est pire que perdre ses amis en cours de journée de festival, et avoir une batterie vide, alors pensez-y.

3. Prenez une trousse médicale

Les gros et petits bobos arrivent. Du simple mal de crâne à une éraflure, un coup de soleil qui brûle fort ou un mal de ventre : prenez le nécessaire pour éviter d’avoir un séjour gâché ! Les médicaments à base de paracétamol vont beaucoup aider pour la digestion, la Biafine® est un indispensable pour les brûlures, et l’Ibuprofène® contre le mal de tête. N'oubliez pas l’eau oxygénée et les pansements au cas où, surtout si vous passez le séjour au camping.

4. Partez léger sur le site

S’il y a une règle à respecter avant d’arriver sur le site du festival, c’est de partir avec le minimum possible ! Vérifiez vos affaires, et tout ce qui ne vous servira pas (papiers d’identité, clés, documents importants, chéquier…) doit rester en lieu sûr, dans une voiture ou une consigne. En festival, il est facile de perdre ses affaires, alors n’oubliez pas de prendre un sac peu encombrant et de préférence en bandoulière (accessible sans devoir l’enlever ou vous retourner).

Les sacs à dos sont déconseillés : s’il s’ouvre dans un mouvement de foule, bonjour la galère ! Dernière chose : gardez votre porte-feuille dans une poche de pantalon ou au moins devant vous à tout moment, meilleure façon d’éviter le vol (qui est rare en France, mais on ne sait jamais !).

5. Embarquez le nécessaire du campeur

Vous avez prévu la tente, le matelas gonflable, et une nappe ? Vous êtes loin du compte ! Survivre en camping, c’est prévoir un abri à l’ombre dehors (Parasol, tonnelle), des chaises pour ne pas s’asseoir dans l’herbe mouillée du matin, une glacière pour éviter d’attendre que vos bières refroidissent après une journée de canicule, et une petite table pliante, pour l’apéritif.

Survivre en festival, c’est aussi survivre au camping, et c’est sûrement la partie la plus dure !